• Un atelier pinces à linge en Petite et Moyenne section

    Un atelier pince à linge en petite section Pincer la mascotte de la classe, atelier pinces à linge Un atelier pince à linge Entourer une chaise de pinces à linge

     

         La pince est une activité de manipulation précise d’inspiration Montessori. Elle fait intervenir la préhension fine qui consiste à utiliser les muscles de ses doigts. Le contrôle œil-main est indispensable au bon fonctionnement de l’acquisition de ce type de préhension.

    Pour effectuer cette tâche, les enfants vont apprendre à tenir l’instrument en utilisant la pince du pouce et de l’index et pourront ainsi améliorer la dextérité au niveau des doigts et de la main. Lors de l’atelier pinces à linge, l’enfant est amené à réaliser plusieurs actions : pincer, entourer, toucher, ouvrir et fermer.

     

    Atelier pince à linge Pincer la règle de la classe
    Objectifs : – développer la préhension fine et la force musculaire des doigts
    – verbaliser le geste et définir la fonction de chaque doigt

    Organisation : Activité autonome de 6 à 7 élèves

    Matériel : Des pinces à linge de tailles différentes et de couleurs diverses ou en bois sur laquelle on place une gommette de couleur. Différents supports : rond en carton, bande en carton, chaise, règle de la classe, assiette en carton, boîte aux bords rigides, CD, étendoir…

    Un atelier pince à linge en maternelle réaliser des algorithmes, atelier pinces à linge

    Ma progression :
    – Découverte de l’instrument et verbalisation. En premier lieu, laisser les élèves tester librement le fonctionnement de la pince sur différents supports, puis leur présenter le geste à effectuer : quels doigts utiliser pour la tenir (l’index et le pouce) ainsi que la manipulation qu’on doit réaliser pour qu’elle s’ouvre (l’action d’ouvrir et de fermer la pince).
    – Demander ensuite aux enfants d’accrocher les pinces sur des supports variés : bandes en carton, assiette en carton, chaise, règle de la classe… Verbaliser la difficulté du geste en fonction du support.
    – Proposer aux élèves d’étendre les vêtements des poupées sur un étendoir avec des pinces à linge. L’action à réaliser étant de pincer le vêtement en l’entourant autour du séchoir.
    – Ranger les pinces à linge selon une suite de couleur ou de la plus petite à la plus grande.
    – Réaliser des algorithmes : les enfants devront continuer l’algorithme sur un support en accrochant les pinces mises à leur disposition.
    – Créer ses propres algorithmes : les élèves peuvent coller des gommettes de couleur tout autour d’un rond cartonné ou bien dessiner des ronds au feutre. Réaliser des algorithmes binaires (avec deux couleurs) puis ternaires et enfin des algorithmes de plus en plus complexes.

    Un atelier pince à linge en petite section Les algorithmesEt vraiment si vous n’avez pas le temps de préparer le support, voici quelques modèles à imprimer. Dans ce document, vous trouverez également deux modèles vierges pour que les enfants puissent créer leurs propres algorithmes. Il y a quelque temps j’ai imprimé d’autres modèles sympas provenant d’un blog (malheureusement je ne retrouve plus lequel ! ) mais comme je souhaitais proposer des disques vierges à mes élèves, j’ai refait mes propres modèles !

     

    Imprimer les modèles pour l’algorithme



  • Une carte en forme de coccinelle

    Carte en forme de coccinelle pour la fête des mères, carte coccinelleC’est le printemps et la fête des mamans approche à grands pas. A cette occasion mes petits ont confectionné une jolie petite carte en forme de coccinelle pour la fête des mères.

     

    Matériel nécessaire :

    – des feuilles de couleur rouge, noire et blanche
    – une attache parisienne
    – deux yeux en plastique
    – le poème de votre choix
    – des emporte-pièces
    – de la colle
    – un crayon à papier
    – une perforatrice
    – un feutre noir

    Réalisation :

    Commencer par tracer la coccinelle sur la feuille noire et découper la forme. Coller le poème puis le décorer avec un algorithme de formes préalablement découpées avec les emporte-pièces. Tracer les ailes de la coccinelle sur la feuille rouge en utilisant le corps comme gabarit et découper. Attacher les ailes sur le corps avec une attache parisienne. Coller les yeux mobiles et dessiner les points de la coccinelle.Carte en forme de coccinelle fermée