Imagier de la banquise et des animaux polaires, imagier banquise

     Au mois de janvier nous partons à la découverte de la banquise et de sa faune très riche. De nombreux animaux, souvent méconnus et menacés d’extinction, vivent dans les régions polaires et méritent d’être davantage étudiés. J’ai donc confectionné quelques cartes de vocabulaire sur ce thème pour enrichir notre collection. Par régions polaires, il faut entendre toutes les zones qui entourent les pôles et au-delà des deux cercles polaires (incluant le cercle Arctique dans l’hémisphère nord et le cercle Antarctique dans l’hémisphère sud). Les animaux des régions polaires que je présente ici regroupent non seulement les animaux de la banquise, mais aussi ceux de la toundra et de la taïga.

Tout ces animaux ont en commun de vivre dans des paysages aux températures très basses, ce qui explique qu’ils ont souvent la robe claire. L’imagier de la banquise rassemble les animaux des régions polaires ainsi que quelques symboles des pays froids (Inukshuk, igloo, flocon, aurore boréale…). À coté des animaux polaires les plus emblématiques comme l’ours polaire ou le morse, j’ai inclus quelques oiseaux moins connus comme l’eider à duvet ou encore la sterne arctique et même un rongeur (le lemming).

 

Cet imagier est l’occasion de raconter quelques petites anecdotes aux enfants comme par exemple le fait que le macareux moine est aussi appelé perroquet de mer ou encore que le renne soit le même animal que le caribou (le terme « caribou » étant utilisé pour désigner les populations nord-américaines de rennes sauvages, les spécimens domestiqués étant nommés « rennes ») et que cet animal est le seul des cervidés a être domestiqué (contrairement à l’élan).

Imagier de la banquise et des animaux des poles, imagier pole nord maternelle

On peut aussi parler de la différence entre les pingouins et les manchots. En effet on confond très souvent ces deux espèces alors qu’elles sont très différentes : les manchots vivent dans l’hémisphère Sud, sont de grande taille et ne peuvent pas voler tandis que les pingouins vivent dans l’hémisphère Nord, sont de petite taille et ont des ailes qui leur permettent de voler. Pour travailler sur cette distinction avec les enfants, on peut d’ailleurs leur proposer la comptine d’Ann Rocard Les pingouins et les manchots. Il peut aussi être intéressant d’expliquer aux enfants qu’il existe de nombreuses sous-espèces comme par exemple chez le phoque (il existe le phoque barbu, le phoque du Groenland, le phoque à capuchon, le phoque gris et bien d’autres…). Cet imagier n’est donc pas exhaustif et peut être complété en fonction de l’intérêt des enfants. Toutes les cartes sont disponibles en plusieurs écritures différentes (capitale, scripte et cursive).

 

Share Button

6 Commentaires

  1. Merci beaucoup pour ce partage et bonne année 2019 !

  2. Bonjour,

    Merci beaucoup pour ces partages, pour information dans la version en capital il manque le « V » pour « NARVAL »

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Laisser un commentaire