Faire un bonhomme avec des objets de la maison : le bonhomme de la cuisine

     Je vous présente aujourd’hui un gros coup de cœur publié par La maternelle de Bambou sur son article Quelques idées de défis au cycle 1 : Le bonhomme de la cuisine. Cette activité peut très facilement être mise en place à la maison pendant cette période de confinement ou être transposée à l’école avec des objets de la salle de classe. Elle permet aux élèves d’améliorer leur représentation du schéma corporel et de réfléchir pour réaliser une création artistique en respectant les consignes données.

Un grand merci aux instits Crézé Stéphanie et Céline Couppey de l’école de Fermanville pour m’avoir autorisé à partager les créations des élèves de leur classe. Vous pouvez visualiser leur Padlet ICI et ICI.

 

Le principe du bonhomme de la cuisine :

Le principe est simple, les enfants doivent « créer un bonhomme avec ce qu’ils trouvent dans la cuisine (ustensiles et/ou nourriture) ». Les enfants peuvent s’inspirer des modèles mais pas les reproduire ! Chaque bonhomme doit être unique !

En plaçant les objets, les enfants doivent nommer la partie du corps qu’ils représentent. Pour les plus petits, ils auront besoin d’être guidés : « D’abord nous allons chercher quelque chose dans la cuisine qui pourrait faire la tête, puis le tronc (ou le ventre). Nous allons ensuite chercher quelque chose qui pourrait faire les bras et les jambes (puis les mains et les pieds) et enfin quelque chose pour représenter le visage ». À chaque fois que l’enfant pose une partie du corps, il est indispensable de rappeler les étapes qui ont déjà été accomplies : « Nous avons déjà mis… Maintenant il faut que nous mettions… »

 

Fabriquer un bonhomme avec des ustensiles et aliments de la cuisine

 

Créer un bonhomme avec des objets de la maison : Le bonhomme de la cuisine

L’exploitation du bonhomme :

Pour exploiter ce défi, on peut proposer aux enfants de retrouver à qui appartient chaque bonhomme de la classe grâce à une description. Ce travail permettra aux élèves d’enrichir leur vocabulaire et de travailler l’observation d’images.

Pour réaliser les devinettes, chaque élève doit d’abord décrire son bonhomme. Par exemple, « Mon bonhomme est sucré ! Sa tête est un tas de crêpes et ses bras deux ustensiles pour faire les boules de glaces. Ses yeux sont deux capsules de café. Ses deux jambes sont des spatules en bois, et son tronc un plat rectangle ».

Ensuite, pour mettre en place le jeu de devinettes comme proposé par Bambou, l’enseignant numérote chaque photo et donne dans le désordre le prénom des participants avec la description permettant de l’associer à sa création. On peut aller un peu plus loin en ajoutant des mots sur chaque photo avec à la clé un message secret à découvrir (comme sur les Padlets).

Les enfants doivent alors retrouver à quel numéro chaque description correspond et relever le mot inscrit pour découvrir le message secret au fil des photos ! Par exemple, dans l’ordre d’apparition des devinettes on trouve le bonhomme 15 puis le bonhomme 3 : le bonhomme 15 vous donne le premier mot du message et le bonhomme 3 le second et ainsi de suite !

 

Pour aller plus loin…

Les possibilités sont immenses… On peut créer un bonhomme en fruits et légumes (à la manière d’Arcimboldo), un bonhomme avec des objets de la maison (à la manière de Cristian Voltz ou encore Bernard Pras), avec des objets de la salle de bain, avec des jouets, des livres… avec les pièces de jeux de la classe… On peut aussi travailler sur le recyclage en proposant de réaliser un bonhomme Nature (en Land Art), ou de créer la tête d’un bonhomme à partir d’objets à recycler…

Share Button

2 commentaires

  1. Merci beaucoup pour le partage ; exactement ce que je cherche pour mes élèves en cette période de confinement !
    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Laisser un commentaire