Poésie Qui est vraiment l homme de couleur ?

Imprimer la poésie :
Qui est vraiment l’homme de couleur ?

Qui est vraiment l’homme de couleur ?

Homme blanc,

Quand je suis né, j’étais noir
Quand j’ai grandi, j’étais noir
Quand je vais au soleil, je suis noir
Quand je suis malade, je suis noir
Quand j’ai peur, je suis noir
Quand je mourrai, je serai noir

Tandis que toi, homme blanc
Quand tu es né, tu étais rose
Quand tu as grandi, tu étais blanc
Quand tu vas au soleil, tu es rouge
Quand tu as froid, tu es bleu
Quand tu as peur, tu es vert
Quand tu es malade, tu es jaune
Quand tu mourras, tu seras gris

Alors dis-moi, de nous deux, qui est l’homme de couleur ?

Léopold Sédar Senghor

 


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share Button

17 commentaires

  1. Merci pour ce beau poème e cette leçon de vie.

  2. Merci Pour Ce Bonne Poésie J’aime Vraiment

  3. Ou alors, si l’homme refuse d’assumer son état d’homme de couleur, alors il devra reconnaître qu’il est l’homme sans couleur ou l’homme décoloré.

  4. Anonyme a dit le 21 mai 2020

     » Ou alors, si l’homme refuse d’assumer son état d’homme de couleur » , il y aurait donc un état d’homme de couleur ?

    « J’ai le rêve qu’un jour, mes quatre enfants vivront dans une nation où ils ne seront pas jugés pour la couleur de leur peau, mais pour leur caractère. »

    Martin luther king

  5. Bonjour Jean, je pense que tu n’as pas bien compris le sens de cette poésie de Léopold Sédar Senghor.

  6. Coucouu je tiens à dire à la personne qui à écrit ce poeme que c est juste magique ! En plus de tout sa c’est la vérité c est nous l homme de couleur . Donc merci à toi bisous

  7. Ce poème a été écrit par Léopold Sédar Senghor, décédé en 2001.

  8. Quand nous regarderons avec notre cœur et pas seulement avec nos yeux, nous ne verrons que la personne en face de nous et non pas sa couleur.

  9. Bonjour. Ça me rappelle lorsque j’étais enfant, mon père me disait « on dit une personne de couleur au sujet de tous ceux qui ne sont pas blancs, ne dis pas noir, mat, brun etc » Je pense que peut-être à ce moment là des gens se sont servi de noir mat ou brun de façon péjorative et qu’a cause de cela, certains ont préféré dire personne de couleur.

    Et pourtant, dans la famille, de son coté, il y a des blancs, des noirs et aussi ses amis de différentes origines. Je trouve cependant ce poème juste par ce qu’il remet a sa place celui qui considère sa blancheur ou son ethnie blanche comme une supériorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Laisser un commentaire