jeu pluriel irrégulier des noms

     Je viens de terminer ce nouveau jeu de langage, le jeu de mémory du pluriel des noms irréguliers. Constitué de 36 cartes, c’est un jeu tout simple pour utiliser comme son nom l’indique le pluriel des noms. Pour réaliser les petites cartes, je me suis largement inspirée d’une situation proposée par Laurence Deguilloux dans l’ouvrage «Développer les Compétences Syntaxiques au Quotidien». J’ai souhaité compléter les cartes et pour certaines améliorer celles qui n’étaient pas très explicites pour les enfants.

L’objectif principal est d’acquérir le pluriel des noms difficiles ou irréguliers. Il s’agit d’amener l’enfant à repérer des régularités dans la langue à l’oral en français, ainsi que s’exprimer dans un langage syntaxiquement correct et précis.

Pour jouer au jeu de mémory du pluriel des noms, il est indispensable de faire une phase préalable à la séance de jeu pendant laquelle les cartes seront présentées. En effet, le vocabulaire n’est peut être pas connu par tous les enfants. Des mots comme « vitrail », « portail » « corail » « éventail » ou encore « bocal » peuvent poser problème. Aussi, quelques illustrations peuvent prêter à confusion comme celles de la grenouille (dont le mot attendu est « animal ») ou encore du chacal (les élèves peuvent être tentés de l’associer à un chien). Certains pluriels sont réguliers (bateaux, chapeaux), ils viennent compléter le jeu en donnant des exemples de régularité de la langue.

Le jeu peut très facilement être adapté à tous les niveaux de la maternelle : on peut le simplifier (en proposant moins de carte) ou le complexifier en introduisant le pluriel des noms les plus difficiles (corail/coraux, chacal/chacals, vitrail/vitraux…).

La règle est la même qu’un jeu de mémory classique : le but est d’assembler le plus de paires possibles. Les cartes sont retournées face cachée sur la table. Le premier joueur retourne deux cartes et les nomme. Si celles-ci sont complémentaires, il gagne les cartes. Si les cartes piochées sont différentes, le joueur les replace au même endroit.

Dans un premier temps, il est important que l’adulte mène le jeu pour s’assurer que les images soient nommées correctement. Très vite, un élève est désigné comme meneur et le mémory peut être joué en autonomie.

Ce jeu de mémory est aussi l’occasion d’utiliser du vocabulaire comme « faire une paire », « mettre ensemble », « retrouver les images complémentaires »…

Imprimer les cartes du jeu :

jeu de mémory
jeu de mémory avec mots

jeu de mémory du pluriel irrégulier des noms

 

Développer les compétences syntaxiques au quotidien de Laurence Deguilloux aux éditions Ebla

Le mot de l’éditeur : Cet ouvrage fait partie de la collection «Construire des savoirs pas à pas» destinée à donner des repères aux enseignants pour organiser la progressivité des apprentissages… Basée sur l’utilisation de comptines et de jeux, cette collection propose des situations pour construire progressivement des savoirs sur une année. «Développer les compétences syntaxiques au quotidien» a été conçu pour guider les enseignants de petite et moyenne sections (cycle 1) dans la programmation d’activités visant à s’approprier le langage. Apprentissage progressif en séances très détaillées regroupées en 5 périodes : déroulement de séquences, observations, variables, et bilan de compétences.

jeu de mémory des pluriels

Mon avis : J’ai cet ouvrage sur mes étagères depuis quelques années maintenant et je l’utilise régulièrement. Je vous avais déjà parlé du manuel Organisation dans les coins jeu de la même collection que je possède également. C’est une collection que j’affectionne tout particulièrement pour la simplicité et la clarté de ses situations d’apprentissage. Chaque séance est articulée autour de plusieurs axes de travail et est accompagnée du matériel pédagogique à imprimer. Les situations proposées sont assez simples et amènent progressivement l’enfant à repérer des régularités dans la langue à l’oral. Les enfants accrochent bien (en tout cas pour celles que j’ai testé en classe) ! Ce que j’aime particulièrement dans cet ouvrage est le fait qu’il soit justement axé sur les compétences syntaxiques à acquérir en maternelle en exploitant une forme syntaxique particulière pour chaque séance « les questions, le futur, les articles, les pluriels… ». Étant aussi une grande fan de comptines, j’aime beaucoup le fait que certaines situations s’appuient sur des comptines originales.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share Button

9 Commentaires

  1. Quelle bonne idée!

    Ce jeu est super. Avec les cartes, j’ai d’abord fait jouer mes élèves
    – au mémory (cartes avec les mots puis sans les mots)
    – puis je les ai fait jouer au « Mistigri » (cartes sans les mots) et
    – enfin, je leur ai fait faire une dictée de mots au pluriel, en présentant une à une les cartes (sans les mots) au singulier.

    Les dessins sont très jolis et la présentation superbe : la leçon s’est très bien passée.

    J’ai cherché sur le net si quelqu’un avait fait quelque chose de similaire pour d’autres pluriels irréguliers (« ou » etc.), mais en vain. Je n’ai rien trouvé d’autre.

    Un grand bravo et un grand merci.

    Madeleine

  2. Bonjour Madeleine 🙂
    Tant mieux si ça te plait.
    Merci d’avoir pris le temps d’écrire un petit commentaire et un grand merci également pour ton retour sur comment tu as utilisé les cartes avec tes élèves et ce que ça a donné.
    Bon week-end à toi

  3. Bonjour,
    Votre site est magnifique et votre travail est merveilleux. Grand merci Pour le partage .
    De la part d’une maman d’un enfant en difficulté.

  4. Nous découvrons cet article qui met en valeur nos ouvrages pédagogiques et nous vous en remercions.
    Satisfaire pédagogiquement les enseignants reste notre priorité.
    Les éditions EBLA

  5. Je vous remercie très sincèrement pour votre message.
    Et aussi un grand merci pour tous les ouvrages pédagogiques de qualité que vous proposez aux enseignants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Laisser un commentaire